Déogratias Mazina

Parcours

Il travaille aujourd'hui à l’Observatoire de la Santé et du Social (service d’étude de la Commission Communautaire Commune de Bruxelles-Capitale), après avoir été chercheur au service de la Santé au Travail et Education à la Santé (STES) de l’ULg et à l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers. Déogratias Mazina s’est toujours intéressé aux problèmes de santé publique. Mais après sa licence dans cette matière, il a décidé d’y ajouter l’épidémiologie, en réalisant un DEA.

« Les problèmes du Sida ont longtemps été mon domaine d’action privilégié », précise l’épidémiologiste. Il y a ainsi travaillé, au Rwanda, pour l’ONG britannique « ActionAid » et réalisé des consultances au Ministère de la santé en 1999-2000 ; il y a également travaillé en tant que chercheur à l’Observatoire du sida et des sexualités des Facultés Universitaires Saint Louis à Bruxelles en 2001-2002 et a également fait partie de l’équipe MSF-Belgique au Tchad en 2003. Malgré son travail actuel orienté vers d’autres domaines, il tient à garder un œil sur le sida. «Actuellement, je fais une consultance pour le ministère de la Santé au Rwanda, pour élaborer un  protocole sur l’intégration des activités de Planification Familiale dans tous les services de lutte contre le VIH/SID. Par ailleurs, je suis aussi visiteur à l’Institut National de Santé Publique au Burundi », dit-il. Mais, au-delà de cette compétence spécifique, sa carrière démontre qu’il a su ajouter d’autres cordes à son arc.

Son travail au sein de l’équipe chargée d’étudier les problèmes de lombalgie pour le KCE l’a mené à se passionner pour la santé au travail en général, et en particulier les troubles musculo-squelettiques liés au travail. Les contacts qui y sont nés avec le Dr Philippe Mairiaux, l’ont conduit à rejoindre l’Université de Liège en 2005. De par sa fonction actuelle au sein de l’Observatoire de la Santé et du Social à Bruxelles-Capitale, il participe à l’élaboration du Tableau de Bord de la santé en Région bruxelloise, et aux rapports d’évaluation du programme de dépistage organisé du cancer du sein en Région bruxelloise (2008 et 2012).

A côté de sa vie professionnelle, Déogratias Mazina est aussi un passionné de la poésie où il collabore avec la Maison Internationale de la Poésie Arthur Haulot à Bruxelles.

Publications

Consulter la liste de publications sur ORBI

Contact

dmazina@ulg.ac.be

Voir article(s) et reportage(s)

Les mystères des dos wallons