Raphaël Marée

Parcours

Après une licence en informatique terminée en 2000, Raphaël Marée poursuit sa formation en entamant une thèse de doctorat portant sur l’analyse d’images à l’aide de méthodes d’apprentissage automatique, dans l’équipe de Systèmes et Modélisation du Pr Louis Wehenkel. Il y développe une méthode générique de classification d’images qu’il présente en 2005 et qui sera reprise pour le projet Cytomine, un logiciel de stockage, de partage, de classification et d’analyse d’images. Au départ, ses recherches ne sont pas centrées sur le biomédical. C’est au fur et à mesure de ses collaborations qu’il se rend compte des gros besoins en analyses d’images dans ce secteur, et qu’il s’y consacre progressivement. 

Depuis 2005, Raphaël Marée est engagé par le GIGA comme logisticien de la plateforme bioinformatique. En 2010, il dépose le projet Cytomine et en assure la coordination scientifique. A la fin de l’année 2014, il ne rejoindra pas la spin-off lancée par Benjamin Stévens, mais restera dans le monde de la recherche.

Publications

Consulter la liste de publications sur ORBI

Contact

Raphael.Maree@ulg.ac.be

Voir article(s) et reportage(s)

Quand le digital envoie le microscope au placard