Les chevaux olympiques au Sart Tilman
30/07/08

Les chevaux olympiques et paralympiques belges s'envoleront bientôt vers la Chine pour les prochains Jeux Olympiques et Paralympiques de Pékin. C'est le Centre de Médecine Sportive de la Faculté de Médecine vétérinaire, dirigé par Tatiana Art, qui a été choisi par le Comité Olympique pour faire passer les tests de résistance aux chevaux qui participeront aux épreuves.

Au mois d'août et septembre prochains auront lieu les différentes épreuves équestres des Jeux Olympiques et Paralympiques de Pékin. En fait, ces épreuves n'auront pas tout à fait lieu à Pékin, mais à Hong Kong, une ville où les courses de chevaux attisent les passions, mais surtout où des écuries "high-tech" avec air conditionné y ont été spécialement construites pour l'événement. Pourquoi un tel luxe? Parce que la Chine connaît des pics de température et d'humidité très importants en été. C'est donc pour prévenir d'éventuels problèmes médicaux qu'une armée de vétérinaires a également été prévue sur les trois sites qui accueilleront les épreuves équestres.

En amont de ces précautions, le Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB) a choisi le Centre de Médecine Sportive de la Clinique Equine du Sart Tilman pour faire tester les six chevaux olympiques et les quatre chevaux paralympiques qui partiront à Hong Kong. Le laboratoire de l'Université est en effet un des seuls en Europe où l'on peut soumettre les chevaux à une palette complète de tests à l'effort. Il bénéficie d'un matériel médical de pointe et de la collaboration d'une équipe de cliniciens vétérinaires spécialisés en divers domaines (cardiaque, musculaire, orthopédique, respiratoire) exerçant au sein de la Clinique Equine de la Faculté de Médecine Vétérinaire. "Nous avions déjà été sollicités pour les Jeux olympiques d'Atlanta en 1996, souligne Tatiana Art, les conditions de chaleur et d'humidité d'Atlanta et de Hong Kong sont assez similaires."

Les chevaux subissent deux séries de tests bien distincts, premièrement au repos et deuxièmement à l'effort. "Ces tests n'ont pas du tout pour but de sélectionner certains chevaux et en écarter d'autres sur base de leurs performances, mais plutôt de faire de la prévention au niveau des risques encourus et d'aider les cavaliers et leur vétérinaire à prévoir les réactions de leur cheval et surtout de pouvoir anticiper d'éventuels accidents".

Test repos FR

 

Page : 1 2 3 suivante