Le sommeil, architecte de la mémoire
18/02/08

Tout semble indiquer que, durant cette première nuit, l'hippocampe s'est livré à un traitement des traces mnésiques. Ensuite, au fil du temps, il aurait passé le témoin au cortex médial préfrontal qui aurait repris le rôle de chef d'orchestre par rapport aux différentes zones corticales impliquées, en l'occurrence les aires visuelles extrastriées dont on a pu observer le maintien de l'activité.

Il existe par ailleurs des données publiées par Bruno Bontempi, de l'Université de Bordeaux, et Paul Frankland, de l'Université de Toronto, qui montrent chez le rat qu'une lésion du cortex médial préfrontal ne nuit pas à la capacité de l'animal d'accéder à des souvenirs récents, mais lui interdit le rappel de souvenirs anciens. Comme le souligne Pierre Maquet, il est toutefois difficile d'établir des homologies entre le rat et l'homme en cette matière, eu égard au développement très supérieur du cortex préfrontal chez l'humain.

Les résultats de l'étude réalisée au CRC représentent une contribution supplémentaire démontrant l'importance du sommeil dans les phénomènes de mémorisation. Plus spécifiquement, ils confirment que le sommeil favorise la consolidation systémique des souvenirs, c'est-à-dire la réorganisation à long terme de la trace mnésique dans les réseaux corticaux.

Hippocampe 48+6

Le poids des émotions

Nous l'avons évoqué, une seconde étude de l'équipe de Pierre Maquet a fait l'objet d'une publication récente - PLOS Biology (octobre 2007). Il est connu empiriquement que l'individu a tendance à mieux se souvenir d'événements «émotionnels» (chargés d'émotion) que d'événements «neutres». Aussi les chercheurs liégeois se sont-ils demandé si un traitement particulier était réservé à la consolidation de ce type de souvenirs durant le sommeil.

Pour mener à bien leur étude, ils proposèrent initialement à des volontaires de visionner des images à caractère neutre ou émotionnel, sans leur annoncer que leur mémoire serait testée ultérieurement. Il s'agissait donc de ce qu'il est convenu d'appeler un encodage incident – les chercheurs leur disaient qu'ils procédaient à une recherche sur la manière dont l'émotion influence la perception.

Page : précédente 1 2 3 4 suivante